Yogathérapie

ma pause thérapeutique

Séances de yogathérapie

 Yoga appliqué à la prévention et au traitement des personnes souffrant de pathologies

Les séances de yogathérapie sont un complément permettant aux patients de mieux supporter les effets secondaires de leurs traitements et de faire face plus sereinement à leur maladie. 

Approche non médicamenteuse qui intervient en synergie d’autres traitement reçus. La personne est encouragé à devenir acteur de sa propre santé et à développer son autonomie en réalisant les mouvements à son rythme et selon ses capacités du moment.

Le yoga est surtout efficace en prévention, pour aider chaque personne à se recentrer sur leur corps, à prendre un temps pour eux, à créer une bulle de bien-être.

yogathérapie

01. La yogathérapie c’est quoi ?

C’est l’utilisation des méthodes du Yoga traditionnel dans un but thérapeutique. La pratique proposée dans le cadre d’un enseignement individuel est adaptée à la demande et aux spécificités de chacun.

Elle vise l’accompagnement de personnes souffrant de pathologies afin de restaurer un équilibre physique et mental

02. Les objectifs

Préserver le capital santé en maintenant et fortifiant l’équilibre existant, en agissant en complément du traitement médical 

Réduire les conséquences d’une intervention chirurgicale (raideur au niveau poitrine, perte de capacité respiratoire)

Corriger une asymétrie liée à une compensation suite à un traumatisme

Surmonter les effets secondaires du traitement (manque d’énergie, difficultés d’endormissement, constipation)

03. Les bienfaits 

    • Par un travail de prévention qui vise à conserver un terrain favorable, la yogathérapie minimise aussi les taux de rechute chez d’anciens patients guéris 
    • Agit sur les troubles chroniques, mais également sur les troubles aigus (crises). 
    • La yogathérapie s’adapte aux besoins uniques et individuels de chaque personne
    • Elle apporte confiance et autonomie

La yogathérapie n’est en aucun cas un substitut aux techniques médicales modernes mais offre un ensemble d’outils complémentaires utilisables conjointement aux traitements médicaux.  

04. Pour qui ? pour quoi ?

S’adresse à toute personne dans les cas des maladies auto-immunes, cervicalgie, lombalgie, fibromyalgie, tension, diabète, problème de sommeil, stress, burnout, syndrome du côlon irritable, constipation chronique, obésité…et ayant besoin de travailler sur les différents systèmes  :

  • le système nerveux: stress, anxieté…
  • la sphère articulaire et osseuse: arthrite, arthrose, ostéoporose…
  • le système cardio-vasculaire: hypertension, palpitations…
  • la sphère digestive: constipation, hernie, ulcère…
  • le système respiratoire: asthme, rhinite, sinusite, bronchite…
  • le système endocrinien:  ménopause, fatigue chronique, insomnies, migraines, troubles alimentaires, dépression…

Peu importe l’âge, la souplesse et l’expérience en yoga. Une personne qui n’a jamais fait de yoga ou une personne paralysée peut pratiquer la yogathérapie. 

pratique individuelle et personnalisée

05. Déroulement des séances

L’enseignement est individuel et la pratique doit être régulière et progressive. Un cycle de 5 séances d’une heure avec un soutien régulier du professeur est proposé. 

Lors de la 1ère séance, le professeur conçoit une pratique ajustée à votre besoin qu’il vous enseigne et transcrit sur papier. Vous repartez avec la pratique dessinée comme support de mémoire.

Le cours suivant est espacé de 15 j, afin de revoir et de valider la bonne compréhension des exercices proposés. Les autres cours sont programmés dans un délai de 1 mois afin de faire évoluer les exercices en fonction des objectifs définis.

Une pratique autonome et régulière de yogathérapie va progressivement amener un changement durable. Ensuite, la personne peut continuer les séances individuelles ou intégrer un petit groupe pour une pratique collective. 

 » une pratique régulière permet la sécrétion d’endorphines qui calme la souffrance et diminue la production de substances inflammatoires. » 

 

 Jocelyne Borel-Kuhner, hopital d’Eaubonne 

Retour en haut